20 septembre 2020

Le premier vol commercial entre Israël et les Émirats arabes unis fait un bond historique

L’avion du transporteur national israélien El Al a traversé l’espace aérien saoudien pour la première fois, transportant des délégations américaines et israéliennes. Cette décision est considérée comme un signe de l’amélioration des relations diplomatiques dans la région.

Le vol historique LY971 a survolé le royaume à Abu Dhabi lundi, après que les pays aient convenu le mois dernier d’établir des liens. Suite à un accord négocié par les États-Unis, des discussions portant sur des questions économiques doivent commencer cette semaine.

Les principaux collaborateurs du président américain Donald Trump et du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu étaient à bord du vol direct de Tel-Aviv vers la capitale des Émirats arabes unis, Abu Dhabi.

Les avions d’El Al ont dû emprunter une route en dogleg vers Mumbai, par exemple, en descendant la mer Rouge et en remontant le golfe d’Aden pour éviter l’espace aérien saoudien. Cela ajoute deux heures au voyage depuis Tel Aviv et désavantage El Al par rapport à Air India, qui peut assurer la liaison directe.

Samedi, les EAU ont annoncé qu’ils mettaient fin à leur boycott économique contre Israël. Les responsables des deux pays ont déclaré qu’ils envisageaient une coopération dans les domaines de la défense, de la médecine, de l’agriculture, du tourisme et de la technologie.