13 juillet 2020

Le Premier ministre britannique condamne les scènes de violence “épouvantables” à Londres

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a condamné les scènes “effroyables” qui se sont déroulées dans le sud de Londres, où 22 policiers ont été blessés et des voitures de police ont été écrasées lorsqu’ils ont tenté de mettre fin à une fête de rue “sans permis”.

Un porte-parole de Johnson a déclaré jeudi que le gouvernement britannique allait bientôt lancer une consultation sur le doublement de la peine maximale pour agression d’un travailleur des services d’urgence, rapporte l’agence de presse Xinhua.

“Ce furent des scènes épouvantables. La violence contre la police ne sera pas tolérée”, a déclaré le porte-parole.

“Nous avons été clairs sur le fait que toute personne qui agresse la police ou l’un de nos travailleurs des services d’urgence qui assurent notre sécurité doit se sentir en pleine possession de ses moyens”, a-t-il déclaré.

Selon Scotland Yard, les officiers ont été confrontés à une foule “hostile” mercredi soir alors qu’ils tentaient de briser la “fête de quartier” sur Overton Road, à Brixton.

Les images de cette scène chaotique montrent des hommes sautant sur une voiture de police et brisant les vitres.

Un certain nombre de véhicules de police ont été endommagés alors que deux officiers ont dû être hospitalisés pour leurs blessures, a déclaré la police de Met.

Quatre personnes, qui ont été arrêtées jeudi pour agression et trouble de l’ordre public, sont toujours en garde à vue.

Plus tôt dans la journée, le ministre de l’intérieur Priti Patel a décrit les images comme des “scènes totalement viles”, disant qu’elle s’adresserait au commissaire de la police métropolitaine Dame Cressida Dick.

Les troubles ont éclaté lorsque la police a décrit l’événement musical “sans licence” qui a commencé mercredi après-midi et s’est poursuivi jusqu’aux premières heures du jeudi matin.

–IANS

ksk/