7 août 2020

Le porte-parole du gouvernement iranien est positif au test COVID-19

Le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Rabiei, a été hospitalisé avec le roman Coronavirus, a annoncé lundi le bureau du gouvernement.

Rabiei, qui est également conseiller du président iranien Hassan Rouhani, reçoit un traitement, après avoir été testé positif pour le virus, mais ses “conditions générales sont bonnes”. Il est le dernier fonctionnaire à avoir contracté la maladie.

“Considérant que le porte-parole du gouvernement Ali Rabiei a développé certains symptômes de Covid-19, la conférence de presse, qui devait se tenir mardi, a été annulée afin de respecter les protocoles sanitaires”, a déclaré le bureau du porte-parole, selon l’IRNA.

Plusieurs hauts fonctionnaires, membres du cabinet et de l’élite iranienne ont été infectés par le Coronavirus, le pays étant le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient.

Suite à l’assouplissement des restrictions sur les coronavirus à la mi-avril, le pays a constaté une énorme augmentation des infections par COVID-19.

Au moment de la publication, l’Iran a signalé plus de 293 000 cas et près de 16 000 décès. Pas plus tard que lundi, le pays a fait état de 212 décès supplémentaires, selon le porte-parole du ministère de la santé, Sima Sadat Lari.

Au cours du week-end, le président Rouhani a exhorté la population à respecter les protocoles sanitaires et les mesures de distanciation sociale lors des prochaines festivités musulmanes