5 août 2020

Le parti d’Assad remporte la majorité attendue lors du vote du parlement syrien

Le parti Baas au pouvoir en Syrie a remporté la majorité attendue aux élections législatives de ce pays déchiré par la guerre.

Le parti du président Bachar al-Assad et les candidats alliés ont remporté 177 des 250 sièges lors du vote de dimanche, ont déclaré les responsables des élections, ajoutant que le taux de participation était de 33%, contre 57% en 2016.

Le vote a également eu lieu dans d’anciennes zones tenues par l’opposition pour la période où les forces gouvernementales ont repris la plus grande partie du pays. Plus de 1 600 candidats se sont engagés à relancer l’économie et à reconstruire les infrastructures détruites par la guerre de neuf ans.

“Pour dire les choses simplement, ce sont des élections illégitimes. Le régime a choisi les candidats, même indépendants, et ils les ont élus. Les gens en Syrie n’ont pas eu la liberté de voter, c’était une pièce de théâtre du régime”, a déclaré Yehya Aridi, membre du comité de l’opposition aux pourparlers de paix de l’ONU à Genève.

Les États-Unis ont également rejeté les résultats : “Le régime Assad a organisé des élections législatives truquées hier et le vote n’a été ni libre ni équitable. Les Syriens et le monde entier ne sont pas dupes de ce dernier exemple de corruption et de répression d’Assad”, a déclaré un porte-parole du département d’État américain.

L’élection a été reportée à partir du mois d’avril en raison de la pandémie de coronavirus.