20 septembre 2020

Le parti au pouvoir en Russie gagne sans surprise les élections régionales

Le principal parti pro-Kremlin, Russie unie, a remporté dimanche une nette victoire dans les sondages locaux, quelques semaines seulement après l’empoisonnement présumé du leader de l’opposition Alexei Navalny.

Navalny est un critique féroce du président russe Vladimir Poutine. Le 20 août, il est tombé malade lors d’un vol entre la Sibérie et Moscou, obligeant l’avion à faire un atterrissage d’urgence à Omsk, où il a passé deux jours à l’hôpital avant d’être évacué vers l’Allemagne.

L’Allemagne dit qu’il a été empoisonné avec un agent neurotoxique de type soviétique Novichok pour tenter de l’assassiner. La Russie a rejeté ces affirmations. La semaine dernière, l’hôpital Charite de Berlin, qui a traité Navalny, a déclaré que son état s’était amélioré et qu’il était sevré de la ventilation mécanique.

Ces dernières années, Navalny a subi de multiples incarcérations, une tentative de candidature à la présidence et une candidature bloquée au poste de maire de Moscou. Navalny et ses alliés se préparent pour les élections régionales de dimanche au moment de l’empoisonnement présumé.

Les autorités ont étalé les élections sur trois jours. Cette décision a été critiquée par les observateurs électoraux qui ont déclaré que cette période plus longue rendrait plus difficile la détection des fraudes dans les bureaux de vote.