20 septembre 2020

Le parti au pouvoir au Kazakhstan, “Nur Otan”, se reforme

NUR-SULTAN, Kazakhstan – Pour la première fois dans l’histoire du développement politique du Kazakhstan, le parti au pouvoir de la république, Nur Otan, organisera des primaires afin de reconstituer ses rangs avec des dirigeants faisant autorité et bénéficiant d’un soutien public important, qui connaissent la situation réelle du pays. Le premier vice-président du parti Nur – Otan, Bauyrzhan Baibek, a parlé à Nouvelle Europe des priorités de son parti.

La nouvelle Europe : M. Baibek, pourquoi le parti Nur Otan a-t-il décidé de relancer ses rangs et ses activités ?

Bauyrzhan Baibek : Notre pays doit maintenant relever le défi de la reprise de la croissance économique après la pandémie, de la création de nouveaux emplois et de la revitalisation des petites et moyennes entreprises. Nous devons également analyser le problème de la lutte contre la pandémie et nous préparer à sa deuxième vague. Toutes ces questions seront incluses dans le programme électoral du parti et deviendront un guide des actions des Nur Otanistes pour les 5 prochaines années.

En rapport avec les nouveaux défis, Elbasy – le premier président du pays, Nursultan Nazarbayev, a initié une réinitialisation. Il a suggéré que le parti devienne une source de promotion de nouvelles personnes au pouvoir – des professionnels dans leur domaine, des dirigeants faisant autorité, des personnes qui se soucient du sort du pays, qui sont capables de prendre des décisions et de faire des propositions constructives. Un nouveau programme a été élaboré, appelé “Confiance”. Dialogue. Confiance dans l’avenir”.

Les primaires sont l’une des dernières étapes du programme “reboot”. Pour la première fois, les primaires sont organisées à l’échelle des élections intrapartites républicaines. Comme je l’ai dit plus haut, notre principal objectif est d’identifier les dirigeants de partis les plus influents et bénéficiant d’un soutien public important pour figurer sur les listes de partis en vue des prochaines élections au Mazhilis (chambre basse du Parlement) et aux maslikhats à tous les niveaux. Aujourd’hui, le principe “Leaders forts – Parti fort” est important pour nous.

La nomination et l’enregistrement des candidats ont commencé le 17 août et se sont terminés aujourd’hui, vendredi 28.

NE : Quelle sera la composition future du parti après les primaires ?

BB : Les listes des partis prévoient un quota de 30 % de femmes et de 20 % de jeunes de moins de 35 ans. Cela permet aux partis d’offrir un “ascenseur social” aux citoyens actifs.

En examinant les demandes de participation aux primaires, il sera possible de parler de la composition quantitative et qualitative des candidats. Au 26 août, plus de 9 000 personnes avaient posé leur candidature, dont 34,7 % de femmes et 26,7 % de jeunes de moins de 35 ans. 2.905 personnes ont été nommées par les organisations des partis primaires, et 6.258 se sont présentées d’elles-mêmes.

Tous représentent divers groupes sociaux, y compris des mères avec de nombreux enfants, des personnes ayant des besoins spéciaux. Des militants de la société civile, des journalistes de renom et d’autres leaders d’opinion manifestent un grand intérêt pour les primaires.

Nous avons développé des projets pour 216 programmes d’élections régionales, que nous prévoyons de publier début septembre et d’appliquer la méthode du crowdfunding. Nous sommes ouverts aux suggestions et aux critiques constructives et sommes prêts à répondre aux demandes de la société pour des changements systémiques.

NE : Quand les résultats du redémarrage seront-ils publiés ?

BB : Comme je l’ai dit plus haut, la nomination et l’enregistrement des candidats ont commencé le 17 août et se sont terminés le vendredi 28. Sept jours seront consacrés à la préparation de la campagne – du 31 août au 6 septembre.

La campagne se déroulera du 7 septembre au 3 octobre, avec des débats publics du 14 au 30 septembre. Du 1er octobre (00h00) au 3 octobre (14h00), il est prévu d’organiser le vote électronique par le biais d’une application mobile et d’un portail web spécial.

Le dernier jour du vote (3 octobre), des bureaux de vote ont été mis en place sur la base des organisations des principaux partis.

Les résultats des primaires avec l’évaluation des candidats seront publiés le 5 octobre.