13 juillet 2020

Le Pakistan ne parvient pas à contrôler le financement des groupes terroristes et reste sur la “liste grise” du GAFI

Le Groupe d’action financière internationale (GAFI), qui surveille le financement du terrorisme dans le monde, a décidé mercredi de maintenir le Pakistan sur la “liste grise” car il n’a pas réussi à contrôler les flux d’argent vers les groupes terroristes tels que le LeT et la JeM, ont déclaré les responsables. La décision a été prise lors de la troisième et dernière séance plénière du GAFI, qui s’est tenue pratiquement en raison de la pandémie de Covid-19. La plénière s’est tenue sous la présidence chinoise de Xiangmin Liu. La plénière du GAFI a décidé de maintenir le Pakistan sur la “liste grise” jusqu’à sa prochaine réunion qui se tiendra en octobre”, a déclaré un fonctionnaire informé de l’évolution de la situation.

La décision a été prise car le Pakistan n’a pas réussi à contrôler les flux d’argent vers les groupes terroristes comme Lashkar-e-Taiba et Jaish-e-Mohammed, a déclaré le fonctionnaire.

Le Pakistan reste un refuge pour les terroristes : Rapport des États-Unis

Le Pakistan a pris des “mesures modestes” en 2019 pour lutter contre le financement du terrorisme et empêcher les groupes militants centrés sur l’Inde de mener des attaques à grande échelle après l’attentat de Pulwama en février, mais il est resté une “sphère de sécurité” pour les groupes terroristes centrés sur la région, ont déclaré les États-Unis mercredi. La suspension de l’aide américaine au Pakistan, qui a été annoncée par le président Donald Trump en janvier 2018, est restée en vigueur tout au long de 2019, a déclaré le Département d’Etat. PTI