21 octobre 2020

Le Népal approuve une nouvelle carte intégrant Kalapani, Limpiyadhura, Lipulekh

Yubraj Khatiwada, ministre des finances et de l’information et de la communication, a annoncé la publication d’une nouvelle carte politique du Népal.

“La carte actualisée du Népal présentée par le ministère de l’aménagement du territoire lors de la réunion du Conseil des ministres d’aujourd’hui a été approuvée. La nouvelle carte intègre les frontières internationales nord, sud, ouest et est ainsi que les dispositions politiques et administratives”, a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement, M. Khatiwada.

“Cette nouvelle carte sera utilisée dans toutes sortes de documents qui ont été mis en application par le gouvernement”, a-t-il ajouté.

La présidente du Népal, Bidhya Devi Bhandari, a annoncé la semaine dernière, lors de la lecture des plans et politiques du gouvernement pour l’année fiscale 2020-21, une nouvelle carte qui intègre les territoires revendiqués comme étant ceux du Népal.

“Nos emblèmes et logos utilisés à des fins gouvernementales suivront les cartes nouvellement publiées. Ils seront également intégrés dans les manuels scolaires et seront également à la disposition du public”, a ajouté M. Khatiwada.

La nouvelle carte du Népal sera publiée mardi, a déclaré Damodar Dhakal, directeur général du Département de l’enquête du Népal.

A lire également : Coronavirus en direct : les cas en Inde s’élèvent à 101261 ; les cas dans le monde avoisinent les 4,9 millions

“Une nouvelle carte a été approuvée par le cabinet et nous la publierons mardi. Nous avions déjà préparé la carte mais nous attendions l’approbation du cabinet pour la rendre publique”, a déclaré M. Dhakal à l’ANI au téléphone.

La nouvelle carte intègre également Limpiyadhura, Lipulekh et Kalapani, territoires revendiqués par le Népal.

L’Inde et le Népal se partagent une frontière ouverte de 1 800 km (1 118 miles). Le Népal a déclaré avoir “toujours maintenu” que, selon le traité de Sugauli (1816), “tous les territoires à l’est de la rivière Kali (Mahakali), y compris Limpiyadhura, Kalapani et Lipu Lekh, appartiennent au Népal”.

Le col de Lipulekh est revendiqué par le Népal sur la base du traité de Sugauli de 1816 qu’il a conclu avec les dirigeants coloniaux britanniques pour définir sa frontière occidentale avec l’Inde.

Katmandou revendique également les zones hautement stratégiques de Limpiyadhura et Kalapani, bien que des troupes indiennes y aient été déployées depuis que New Delhi a fait la guerre à la Chine en 1962.

Après l’inauguration, le 8 mai dernier, par le ministre de la défense Rajnath Singh, d’une nouvelle route reliant le col de Lipulekh en Uttarakhand à la route Kailash Mansarovar en Chine, le Népal a protesté contre cette mesure et envisage également d’installer un poste de sécurité dans la région.

Le ministère indien des affaires extérieures (MEA) avait déclaré que la route qui traverse le district de Pithoragarh en Uttarakhand “se trouve entièrement sur le territoire de l’Inde”.