19 septembre 2020

Le ministre russe de l’énergie teste positivement le COVID-19

Le ministre russe de l’énergie, Alexander Novak, a été testé positif pour le coronavirus, a déclaré mardi le Premier ministre du pays.

“Malheureusement, Alexandre Valentinovitch Novak a été atteint par le coronavirus”, a déclaré le Premier ministre Mikhaïl Michustine lors d’une réunion gouvernementale, a rapporté l’agence de presse Interfax.

Novak est le dernier responsable russe à avoir contracté le virus. Les ministres de la culture, Olga Lyubimova, de la construction, Vladimir Yakushev et de la science et de l’enseignement supérieur, Valery Falkov, ainsi que le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, ont également été infectés au cours des derniers mois.

Le Premier ministre russe a déclaré que M. Novak avait appris le diagnostic après son arrivée à Blagoveshchensk, en Extrême-Orient russe, où il allait participer à une réunion de l’OPEP aux côtés d’autres ministres. Plusieurs journalistes accompagnant le ministre ont également été infectés et ont été contraints de retourner à Moscou.

“Il est arrivé et il est parti pour Moscou. Nous lui souhaitons de tout cœur de se rétablir”, a déclaré Mishustin, qui avait également été diagnostiqué avec le COVID-19 en avril, mais qui s’est rétabli depuis lors.

Un porte-parole du ministère de l’énergie a déclaré à l’agence de presse TASS que Novak n’a aucun symptôme et se sent bien, alors qu’il participera également à une réunion du comité de suivi de l’OPEP+, prévue le 19 août.

La semaine dernière, Poutine a annoncé que la Russie avait enregistré le le premier vaccin au monde pour COVID-19. La production à grande échelle du vaccin appelé Spoutnik V commencera en septembre, et la vaccination de masse est prévue pour octobre.

L’annonce a suscité des inquiétudes quant à la sécurité et à l’efficacité du vaccin, car il a sauté les essais de longue durée de la phase 3. Les scientifiques et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont mis en garde contre la tentation de faire des économies et ont exhorté le Kremlin à suivre les directives internationales pour la production du vaccin.