20 septembre 2020

Le ministre de la santé polonais démissionne en raison des craintes liées à la deuxième vague de coronavirus

Le ministre polonais de la santé, Lukasz Szumowski, a annoncé sa démission mardi, alors que le pays s’attaque à un nombre croissant d’infections à coronavirus.

“Je ne disparaîtrai pas, je ne partirai pas, je travaillerai toujours comme député, je resterai dans la sphère publique et j’exercerai des fonctions publiques”, a déclaré M. Szumowski.

Ce mois-ci, la Pologne a enregistré un nombre record de cas de coronavirus. Le nombre d’infections a augmenté de 597 depuis lundi et a atteint 57.876, a déclaré le ministère de la santé mardi. Onze autres personnes sont décédées, ce qui porte le nombre de décès à 1 896.

Szumowski était ministre depuis 2018, mais il avait été accusé de corruption. En mai, les médias polonais ont rapporté que le ministère de la santé avait dépensé 1,1 million d’euros pour des masques faciaux et des masques chirurgicaux qui ne répondaient pas aux normes de sécurité. Le contrat aurait été lié à une personne qui connaissait le frère de Szumowski.

On ne sait pas encore qui remplacera M. Szumowski.