23 septembre 2020

Le ministre allemand des affaires étrangères se rend à Athènes et à Ankara dans un contexte de tensions en Méditerranée orientale

Le ministre allemand des affaires étrangères, Heiko Maas, doit se rendre mardi à Athènes et à Ankara, afin d’apaiser les tensions en Méditerranée orientale entre les deux alliés de l’OTAN.

M. Maas rencontrera son homologue grec, Nikos Dendias, pour discuter de la situation dans la région, tandis que les relations UE-Russie et la situation en Libye seront également à l’ordre du jour. Plus tard dans la même journée, il se rendra également en Turquie voisine pour rencontrer la FM du pays, Mevlut Cavusoglu.

Sa visite aura lieu une semaine après que les dirigeants européens se sont rencontrés virtuellement pour un sommet extraordinaire sur la situation au Belarus. Au cours de cette réunion de trois heures, la question de l’agression de la Turquie en Méditerranée orientale a également été soulevée par plusieurs États membres, les dirigeants des nations européennes exprimant leur solidarité avec la Grèce et Chypre.

Ces réunions précéderont également une réunion informelle “Gymnich” des ministres des affaires étrangères de l’UE, qui se tiendra à Berlin les 27 et 28 août, l’Allemagne assurant la présidence tournante du Conseil de l’UE.

Le diplomate européen Josep Borrell devrait présenter dans le courant du mois une liste de mesures concrètes contre la Turquie, en réponse à la poursuite de la prospection illégale d’hydrocarbures par Ankara dans la zone économique exclusive (ZEE) de la Grèce et de Chypre.

Au début du mois d’août, le président du Conseil de l’UE, Charles Michel, a annoncé qu’il convoquerait un sommet extraordinaire sur la Méditerranée orientale fin septembre, suite à une demande d’Athènes pour une réponse plus forte de l’UE aux violations commises par la Turquie.