5 août 2020

Le ministre allemand de l’économie affirme que le plan de relance de l’UE augmente les chances de reprise économique au second semestre

L’accord conclu par les dirigeants de l’UE27 au cours du sommet extraordinaire de presque cinq jours a augmenté les chances de l’économie de l’Union de se remettre de la crise du coronavirus au cours de la seconde moitié de 2020, a déclaré mardi le ministre allemand de l’économie, Peter Altmaier.

“La chance que nous connaissions une reprise lente et prudente au cours du second semestre, à partir de la fin octobre environ, a énormément augmenté”, a déclaré M. Altmaier aux journalistes, selon Reuters.

Le ministre allemand de l’économie a également prédit une reprise durable en 2021 et 2022, ajoutant qu’il s’attendait à ce que tous les pays européens renouent avec la croissance en 2021.

Sa déclaration a été faite après que les dirigeants des 27 pays de l’UE aient conclu un accord “historique” sur le budget à long terme de l’Union, à savoir le cadre financier pluriannuel (CFP) pour 2021-2027 et le fonds de relance de la lutte contre le coronavirus.

Les dirigeants européens espèrent que le plan de relance de 750 milliards d’euros qui sera déboursé dans les pays sous forme de dons et de prêts, ainsi que le CFP d’environ 1 100 milliards d’euros, sauveront l’économie européenne de la récession la plus grave depuis la Seconde Guerre mondiale.

Au début du mois de juillet, la Commission a déclaré dans ses “Prévisions économiques de l’été 2020” que l’Europe entrera dans une récession plus profonde cette année et mettra plus de temps que prévu à se remettre de la crise du coronavirus.

L’économie de l’UE27 devrait se contracter de 8,3 % en 2020 et croître de 5,8 % en 2021, tandis que pour l’économie de la zone euro, un ralentissement de 8,7 % est prévu cette année, avant une croissance de 6,1 % en 2021.