12 août 2020

Le leader de l’opposition russe Navalny dit que les amendes l’obligent à fermer la fondation anti-corruption

Le politicien russe de l’opposition Alexei Navalny a déclaré lundi qu’il allait fermer sa Fondation anti-corruption (FBK) en raison des lourdes amendes imposées par la cour pour certaines de ses enquêtes.

La fondation s’est spécialisée dans les enquêtes à fort impact. Les personnes visées ont parfois contesté ses conclusions et ont engagé des poursuites judiciaires fructueuses à son encontre.

M. Navalny a déclaré que les dernières amendes du tribunal s’élevaient à 1,23 million de dollars, et a ajouté qu’il essaierait de relancer la fondation sous un nouveau nom. “Tout ce que nous avions a déjà été saisi lors de précédentes descentes de police. Maintenant, ils vont nous enlever l’organisation elle-même”, a-t-il dit.

Les autorités ont déjà gelé les comptes bancaires de la fondation, et l’ont accusée de blanchiment d’argent. Ses employés et ses bénévoles ont été régulièrement arrêtés pour avoir participé à des manifestations de protestation.

Navalny, 44 ans, a subi de multiples incarcérations ces dernières années, une tentative avortée de se présenter à la présidence et une candidature bloquée au poste de maire de Moscou.