19 septembre 2020

Le Kirghizstan passe la période aiguë de COVID pendant 3 semaines

Le Kirghizstan a passé la période aiguë de l’épidémie de coronavirus en un temps record – en trois semaines, le Premier ministre Kubatbek Boronov a déclaré lors d’un briefing.

Selon lui, les autorités de la république font tout leur possible depuis janvier pour maintenir la situation stable. En mars, lorsque le COVID-19 a été détecté pour la première fois au Kirghizstan, l’infection était déjà enregistrée dans 169 pays.

“Cela signifie que nous avons fait tous les efforts possibles pour empêcher le virus d’entrer dans le pays. Le gouvernement, le président et la société ont pris des mesures qui ont permis de passer la période aiguë de la maladie en peu de temps – en trois semaines”, a déclaré M. Boronov.

Il a rappelé que la période la plus aiguë se situe en juin-juillet de cette année. Selon M. Boronov, la période la plus difficile de l’épidémie a duré 85 jours en Chine, dans les pays européens – une centaine – et aux États-Unis, le coronavirus fait rage depuis le mois d’avril.

Depuis le début de la pandémie, 44 526 cas d’infection ont été enregistrés au Kirghizstan, 40 158 personnes ont été malades, 1 062 sont décédées.