19 septembre 2020

Le Kazakhstan se prépare à une nouvelle vague de COVID-19

NUR-SULTAN, Kazakhstan – La situation concernant le coronavirus évolue dans un sens positif en Kazakhstan et le pays doit empêcher une nouvelle vague de COVID -19, a déclaré le 4 août le Premier ministre du Kazakhstan, Askar Mamin.

“En général, comme nous pouvons le constater, la situation sanitaire et épidémiologique du pays évolue dans le bon sens. L’augmentation quotidienne des cas d’infection à coronavirus ne dépasse pas 1,2 %. 69,4 % des personnes infectées se sont rétablies jusqu’à présent, le reste reçoit le traitement nécessaire. La charge de travail des hôpitaux a diminué à 36%”, a déclaré le Premier ministre lors d’une réunion du gouvernement le 4 août.

Les statistiques mondiales montrent une nouvelle augmentation du nombre de cas dans 126 pays, a-t-il poursuivi. “Nous devons être prêts pour une éventuelle nouvelle vague à l’automne. Pour la prévenir, nous devons respecter toutes les exigences établies et mettre en œuvre un ensemble de mesures prévues : la construction d’hôpitaux et leur équipement en ventilation mécanique, en concentrateurs d’oxygène, en médicaments et en équipements de protection”, a souligné M. Mamin.

Au cours de la dernière journée, 1 158 nouvelles infections à coronavirus ont été identifiées au Kazakhstan. Parmi celles-ci, 555 personnes ne présentent pas de manifestations cliniques de COVID-19.

Selon les données officielles, pour l’ensemble du Kazakhstan, 93.820 personnes infectées par le COVID-19 ont été identifiées, 65.132 personnes se sont rétablies et 1.058 patients sont morts. Depuis le 1er août, 5 979 Kazakhs ont reçu un diagnostic de pneumonie virale dans le pays avec un test PCR négatif pour le coronavirus, dont 51 personnes sont décédées.

Comme indiqué précédemment, la quarantaine a été prolongée jusqu’au 19 août au Kazakhstan. La quarantaine a été réintroduite depuis début juillet à la suite d’une épidémie de décès par pneumonie liée à un coronavirus.