19 septembre 2020

Le Kazakhstan prolonge les permis de séjour des étrangers jusqu’au 1er novembre en raison de la COVID-19

NUR-SULTAN, Kazakhstan – Les autorités kazakhes ont prolongé la période de séjour autorisée dans le pays jusqu’au 1er novembre pour les étrangers dans la république, vice-président du comité du service des migrations du ministère de l’intérieur Sabyrzhan Seitzhanov lors du briefing du 11 septembre.

La décision a été prise en raison des restrictions causées par la pandémie et de nombreux ressortissants étrangers n’ont pas pu quitter le Kazakhstan à temps.

“En raison de la pandémie de coronavirus, de nombreux vols internationaux sont encore suspendus et les frontières des États sont fermées. Pour cette raison, de nombreux étrangers ne peuvent toujours pas quitter le Kazakhstan et retourner dans leur pays. Le gouvernement de la république a décidé de prolonger la période de séjour autorisée des étrangers jusqu’au 1er novembre 2020”, a-t-il déclaré.

En outre, la durée de séjour en dehors de la République des étrangers qui ont un permis de séjour au Kazakhstan et qui se trouvent actuellement à l’étranger a été suspendue.

“Les étrangers et les otages ne seront pas tenus administrativement responsables de la violation des conditions de séjour jusqu’au 1er novembre”, a déclaré M. Seitzhanov.