10 août 2020

Le Kazakhstan doit remplir ses obligations au titre de l’accord OPEP+.

NUR-SULTAN, Kazakhstan – Le 15 juillet, une réunion du comité de suivi conjoint OPEP+7 s’est tenue au cours de laquelle les participants ont noté l’impact positif de l’accord sur l’industrie pétrolière mondiale, a déclaré le ministère de l’énergie du Kazakhstan, ajoutant qu’un certain nombre de pays qui, pour diverses raisons, ne pouvaient pas remplir pleinement leurs obligations, ont confirmé leur volonté de procéder à des réductions supplémentaires de la production pétrolière. “Le Kazakhstan est également prêt à remplir ses obligations”, a déclaré le ministère de l’énergie du Kazakhstan.

Le ministère a rappelé que les représentants du Kazakhstan ont déclaré au secrétariat de l’OPEP+ que dans les 12 premiers jours de mai, il y avait une surproduction de pétrole dans le pays en raison de l’inertie de l’industrie. Selon les termes de l’accord OPEP+, la réduction collective de la production de pétrole doit être réduite de 9,7 millions de barils par jour à 7,7 millions de barils par jour depuis le mois d’août jusqu’à la fin de cette année, a déclaré le ministère.

Auparavant, un accord avait été conclu entre les pays membres de l’OPEP+ sur une réduction collective de la production de pétrole de 9,7 millions de barils par jour en mai-juillet. Lors de la réunion du comité de suivi conjoint OPEP +, les résultats du respect des obligations par les pays pour le mois de juin ont été examinés.