20 septembre 2020

Le Kazakhstan attire 3,6 milliards de dollars d’investissements directs étrangers au premier trimestre 2020

L’afflux brut d’investissements étrangers directs dans l’économie du Kazakhstan s’est élevé à 3,6 milliards de dollars au cours du premier trimestre de cette année, a déclaré l’agence d’analyse Finprom le 14 septembre.

Les Pays-Bas (988,3 millions de dollars), les États-Unis (744,9 millions de dollars) et la Russie (379,9 millions de dollars) sont les trois principaux investisseurs au Kazakhstan.

“En 2018-2019, nous avons observé une diminution de l’activité d’investissement dans le monde entier, mais au Kazakhstan en 2018, l’entrée brute d’investissements directs étrangers a augmenté de 15,8 % sur l’année, et en 2019 elle est restée au niveau de l’année précédente – 24 milliards de dollars”, a déclaré M. Finprom.

Les analystes de l’agence ont également commenté les tendances du deuxième trimestre de cette année. “Selon les résultats du deuxième trimestre de cette année, l’économie mondiale a conservé sa dynamique de déclin. Les mesures de quarantaine introduites pour contenir la propagation de la pandémie ont porté un coup sérieux à l’activité économique. Malgré cela, selon les estimations de nombreuses agences de notation internationales, le Kazakhstan conserve un faible niveau de dette publique et un montant important de réserves fiscales, suffisant pour amortir les chocs extérieurs”, indiquent les analystes.

Selon les données prévisionnelles du ministère de l’économie nationale du Kazakhstan, la croissance réelle du PIB du pays sera de 2,8 % en 2021 et de 4,6 % en 2025. Une croissance positive est attendue dans toutes les industries de base. Cette année, les agences de notation Moody’s et FitchRatings ont confirmé la notation du Kazakhstan au niveau de la fiabilité des investissements, résument les experts de Finprom.

Dans le contexte de la crise, la diversification de l’économie, qui est un élément clé de la politique économique étrangère du Kazakhstan, revêt une importance particulière et a grand besoin d’attirer les investissements étrangers. Aujourd’hui, un climat favorable aux investissements a été créé au Kazakhstan : un régime fiscal simplifié est en vigueur, la législation nationale est constamment améliorée et l’ensemble des préférences en matière d’investissement s’étend. Les autorités de la république garantissent la stabilité de la législation fiscale pour les investisseurs qui mettent en œuvre des projets d’investissement dans les secteurs prioritaires.