12 août 2020

Le juge demande plus de détails sur la clémence de Donald Trump pour Roger Stone

Un juge fédéral a demandé lundi plus d’informations sur la décision du président Donald Trump de commuer la peine de prison de son allié de longue date Roger Stone.

Le juge de district américain Amy Berman Jackson a ordonné que les parties lui fournissent d’ici mardi une copie du décret qui a commué la peine de Stone.

Elle demande également des précisions sur la portée de la clémence, notamment si elle couvre uniquement sa peine de prison ou également la période de deux ans de libération surveillée qui fait partie de sa peine.

Trump a commué la peine de 40 mois de prison de Stone vendredi soir, quelques jours avant qu’il ne se présente en prison.

Stone a été condamné dans le cadre de l’enquête du conseiller spécial Robert Mueller sur la Russie pour avoir fait de fausses déclarations, altéré un témoin et fait obstruction aux législateurs qui examinaient l’ingérence russe dans les élections de 2016.

Bien que les présidents disposent d’une large autorité pour commuer les peines de prison et accorder des grâces, le bref ordre de Jackson qui a présidé le procès de Stone l’année dernière indique clairement que le juge cherche toujours à obtenir des informations et des éclaircissements sur la clémence, y compris le décret réel de la Maison Blanche.

Dans une autre affaire, un juge fédéral a résisté à la demande du ministère de la Justice de rejeter la plainte pénale contre Michael Flynn, le premier conseiller à la sécurité nationale de Trump, même si Flynn a plaidé coupable, pendant l’enquête de Mueller, d’avoir menti au FBI.

Les démocrates ont critiqué la décision de Trump comme ayant porté atteinte à l’État de droit, et Mueller lui-même a défendu l’accusation de Stone dans un article d’opinion du Washington Post dans lequel il a déclaré que Stone reste un criminel condamné, et ce à juste titre.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).