6 août 2020

Le Japonais Fujitsu va réduire de moitié l’espace de ses bureaux en trois ans en invoquant une “nouvelle normalité”.

La société japonaise Fujitsu Ltd a déclaré lundi qu’elle réduirait de moitié son espace de bureau en trois ans, alors qu’elle réécrit la façon dont les employés travaillent dans le cadre d’une “nouvelle norme” au milieu de la pandémie de coronavirus.

La société de solutions informatiques a déclaré que les quelque 80 000 employés de son groupe au Japon travailleraient selon des horaires flexibles et que le travail à domicile serait la norme dans la mesure du possible.

“Nous allons revoir notre cadre actuel de travail, d’indemnités et de protection sociale qui est basé sur l’hypothèse que les employés se rendent tous les jours dans des bureaux désignés”, a déclaré Hiroki Hiramatsu, chef de l’unité des ressources humaines, lors d’un point de presse.

Ces dernières années, Fujitsu a vendu ou abandonné des entreprises de matériel informatique déficitaires, comme les ordinateurs portables et les smartphones, pour se concentrer sur les services logiciels, une activité relativement facile à mener à distance.

Tout en réduisant l’espace de bureau, l’entreprise prévoit de lancer des bureaux satellites dans les zones où résident de nombreux employés et de s’inscrire auprès de fournisseurs d’espaces de travail plus partagés, a déclaré M. Hiramatsu.