22 septembre 2020

Le groupe russe Gazprom augmente les capacités du champ de Chayandinskoye pour alimenter la conduite d’électricité de Sibérie

Dans l’est de la Russie, l’expansion systématique des capacités de production se poursuit sur le champ de Chayandinskoye en Iakoutie, qui est la base de ressources pour le monopole gazier russe Gazprom, la puissance de la Sibérie, a déclaré. En 2020, il est prévu de mettre en service 103 puits de gaz, une unité de prétraitement du gaz (GPTU-2), et une unité à membrane pour l’extraction du concentré d’hélium, a déclaré Gazprom le 11 septembre. De plus, l’augmentation de la capacité sera terminée à l’unité de traitement complet du gaz (CGTU-3), qui alimente en gaz le gazoduc “Power of Siberia”.

Le pré-développement du champ de Kovyktinskoye dans la région d’Irkoutsk est en cours, avec le forage de production et le défrichage du site pour la construction de la première CGTU qui a lieu en ce moment, a déclaré Gazprom.

Les travaux de construction et d’installation de la station de compression Ivan Moskvitin (CS) sur le gazoduc Power of Siberia sont en voie d’achèvement et les installations de la prochaine étape du projet sont déjà en construction. Les activités préparatoires sont en cours sur la section du tracé du gazoduc allant du champ de Kovyktinskoye au champ de Chayandinskoye.

Dans le cadre du projet de construction de l’usine de traitement du gaz d’Amur, le démarrage et la mise en service se poursuivent pour les deux premiers trains de production. Un équipement de séparation des gaz est en cours d’installation dans les troisième et quatrième trains de production. Pour les cinquième et sixième trains, le coulage des fondations est en cours d’achèvement et l’assemblage des piperacks a commencé. Dans l’ensemble, l’état de préparation du projet est de 66 %.

Gazprom a déclaré que la société fait des efforts supplémentaires pour étendre le gazoduc Sakhaline – Khabarovsk – Vladivostok sur la section entre Komsomolsk-sur-Amour et Khabarovsk. Plus de la moitié de sa partie linéaire – 206 kilomètres – a été soudée à ce jour.

Dans la région de Nadym-Pur-Taz, Gazprom met fin au projet intégré de transport d’hydrocarbures liquides. Dans le cadre de ces activités, les installations suivantes seront mises en service : l’oléoduc et le condensat Ouralgoï – Pur-Pe, un oléoduc de raccordement pour le condensat, la station de pompage de pétrole d’Urengoïskaïa et une unité de stabilisation du condensat. Les installations transporteront le condensat extrait des gisements d’Achimov du champ d’Urengoïskoïe.

Gazprom est en train de développer le centre de production de gaz de Yamal. Cette année, par exemple, 52 puits de gaz seront raccordés au champ de Bovanenkovskoïe. Sur le champ de Kharasaveyskoye, des puits de production sont en cours de forage, et un gazoduc de raccordement s’étendant jusqu’à Bovanenkovskoye est en cours de soudage et de pose.

Les capacités du corridor de transport de gaz du nord sont en cours d’expansion. Les seconds ateliers des CS Chikshinskaya (gazoduc Bovanenkovo – Ukhta 2) et Novoprivodinskaya et Novoyubileynaya (gazoduc Ukhta – Torzhok 2) sont en cours de préparation pour entrer en service. Des installations de transport de gaz sont en cours de construction sur le tronçon allant de Gryazovets à la CS Slavyanskaya en cours de construction.

Près de la colonie de Ust-Luga, le projet de création d’un complexe intégré pour le traitement et la liquéfaction du gaz naturel (le complexe de traitement du gaz qui fait partie du complexe de traitement du gaz contenant de l’éthane près de la colonie de Ust-Luga) est en cours. Le futur site de construction est en cours de déblaiement.

Les travaux se poursuivent pour la construction du complexe de production, de stockage et d’expédition de GNL près du CS de Portovaya.

Selon l’entreprise, a déclaré la question du statut des grands projets d’investissement de Gazprom sera soumise à l’examen du conseil d’administration de Gazprom.