10 août 2020

Le gouvernement ukrainien et les rebelles concluent un nouvel accord de cessez-le-feu

Des représentants du gouvernement ukrainien, des séparatistes pro-russes et des négociateurs de l’OSCE se sont mis d’accord sur les termes d’un cessez-le-feu complet dans l’est de l’Ukraine à partir du 27 juillet.

“Le régime de cessez-le-feu total et complet, s’il est respecté par l’autre partie, est une condition préalable fondamentale pour la mise en œuvre des accords de Minsk et ouvre la voie à la mise en œuvre d’autres dispositions de ces accords. Cette percée est le résultat du travail efficace de la délégation ukrainienne avec le soutien de nos partenaires internationaux à Berlin et à Paris”, a déclaré le bureau du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Zelensky a été élu l’année dernière sur la promesse de mettre fin au conflit dans les régions orientales de Donetsk et Louhansk. Les dirigeants européens avaient exigé la conclusion d’un accord de cessez-le-feu comme condition préalable à la tenue d’un nouveau sommet sur la crise ukrainienne.

Plus de 13 000 personnes sont mortes dans le conflit entre les troupes ukrainiennes et les rebelles soutenus par la Russie depuis 2014, lorsque Moscou a annexé de force la péninsule ukrainienne de Crimée et soutenu la rébellion à l’est. Des combats majeurs ont pris fin avec un cessez-le-feu en 2015, sous la médiation de l’Allemagne et de la France, mais les efforts de mise en œuvre ont échoué. La Russie nie avoir des troupes dans l’est de l’Ukraine.