15 août 2020

Le gouvernement français restreint le nombre de vols vers la Chine dans le cadre d’une opération “coup pour coup

La France a commencé lundi à restreindre les compagnies aériennes chinoises à un vol par semaine, disant qu’elle agissait en réponse aux restrictions imposées par Pékin aux transporteurs français.

L’ambassade de France à Pékin a déclaré qu’Air France avait été autorisée par Pékin à effectuer trois vols par semaine vers la Chine. Elle a toutefois ajouté que, dans la pratique, les autorités chinoises n’avaient autorisé qu’un seul vol Air France par semaine, malgré l’amélioration de la situation épidémiologique dans les deux pays.

“Le trafic aérien entre la France et la Chine connaît actuellement des perturbations en raison du déséquilibre des services entre les compagnies aériennes françaises et chinoises. A partir du 13 juillet, les compagnies chinoises ne seront autorisées à effectuer qu’un seul voyage hebdomadaire. Des discussions sont en cours entre les deux gouvernements afin de trouver une solution satisfaisante”, a déclaré l’ambassade.

Pékin a dénoncé cette décision : “La décision unilatérale de la partie française de réduire les vols est préjudiciable aux compagnies aériennes chinoises et aux populations des deux pays. Nous regrettons profondément cette décision de la partie française. Il est incompréhensible que la partie française décide d’imposer la réduction des vols des compagnies aériennes chinoises”, a déclaré mardi l’ambassadeur de Chine en France.