13 juillet 2020

Le FMI prévoit une contraction de l’économie mondiale de 4,9% cette année sur Covid-19

Le Fonds monétaire international a fortement revu à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour cette année, car il prévoit des dommages économiques bien plus graves du fait du coronavirus qu’il y a deux mois à peine.

Le FMI prévoit que l’économie mondiale va se contracter de 4,9 % cette année, ce qui est bien pire que la baisse de 3 % qu’il avait estimée dans son précédent rapport en avril. Il s’agirait de la pire contraction annuelle depuis l’immédiat après-Seconde Guerre mondiale.

Pour les États-Unis, le FMI prévoit que le produit intérieur brut de la nation – la valeur de tous les biens et services produits aux États-Unis – chutera de 8 % cette année, ce qui est encore plus élevé que son estimation d’avril, qui faisait état d’une baisse de 5,9 %. Il s’agirait là aussi de la pire baisse annuelle de ce type depuis la démobilisation de l’économie américaine au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Le FMI a publié ses prévisions plus sombres mercredi dans une mise à jour des Perspectives de l’économie mondiale qu’il a publiées en avril.

La mise à jour est généralement conforme aux autres grandes prévisions récentes. Au début de ce mois, par exemple, la Banque mondiale prévoyait que l’économie mondiale se contracterait de 5,2 % cette année.

Le FMI a noté que la pandémie touchait de manière disproportionnée les ménages à faible revenu, mettant en péril les progrès significatifs réalisés dans la réduction de l’extrême pauvreté dans le monde depuis 1990.