24 octobre 2020

Le chômage au Royaume-Uni atteint son plus haut niveau depuis trois ans

Le chômage au Royaume-Uni a atteint son taux le plus élevé depuis plus de trois ans, passant à 4,5 % au cours des trois mois précédant le mois d’août, selon les données publiées par l’Office des statistiques nationales.

Le bureau a déclaré mardi que près de 3 millions de personnes ont demandé des allocations de chômage en septembre. Le nombre de personnes licenciées est passé à 227 000 pour la période de trois mois se terminant en août, soit une augmentation de 113 000 personnes par rapport à la même période l’année précédente.

Le taux de chômage a atteint 4,5 % au cours des trois mois précédant le mois d’août, contre 4,1 % un mois auparavant, ce qui est le plus élevé depuis 2017, selon le bureau. La semaine dernière, l’ONS a déclaré que le PIB n’avait augmenté que de 2,1 % en août.

Ces chiffres précèdent la fin, le 31 octobre, du programme gouvernemental de mise à pied, qui subventionnait les salaires des travailleurs temporairement licenciés pendant la pandémie. Le gouvernement avait précédemment annoncé un nouveau système à trois niveaux de verrouillage local, alors que les infections se multiplient dans tout le pays.

“J’ai été honnête avec les gens depuis le début en leur disant que nous ne pourrions malheureusement pas sauver tous les emplois. Mais ce ne sont pas seulement des statistiques, c’est la vie des gens. C’est pourquoi ma priorité absolue est de protéger le plus grand nombre d’emplois possible et d’aider ceux qui perdent leur emploi à retrouver du travail”, a déclaré le Chancelier Rishi Sunak.