9 août 2020

Le chef de l’OMS reproche à Pompeo des allégations “inacceptables” concernant la partialité de la Chine

Le chef de l’Organisation mondiale de la santé a réprimandé le secrétaire d’État américain Mike Pompeo pour ses commentaires faux et inacceptables, en réponse à des allégations selon lesquelles le chef de l’agence de santé aurait été acheté par la Chine.

Le directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a insisté sur le fait que l’OMS se concentre sur le sauvetage des vies, en s’en prenant jeudi aux commentaires que les médias britanniques ont rapporté que Pompeo a fait lors d’un événement à huis clos en début de semaine à Londres.

La réponse de Tedros à Pompeo a été l’une de ses déclarations les plus défensives et les plus véhémentes à ce jour, dans le sillage des critiques répétées de l’administration Trump à l’égard de l’agence de santé des Nations unies au cours des derniers mois.