19 septembre 2020

Le candidat de l’opposition biélorusse Tikhanovskaïa est “en sécurité” en Lituanie, selon des rapports

Svetlana Tikhanovskaya, candidate de l’opposition biélorusse, s’est réfugiée en Lituanie, après que les élections présidentielles du 9 août dernier ont montré que le dirigeant de longue date Aleksander Lukashenko avait remporté un sixième mandat.

La nouvelle concernant l’enseignant de 37 ans et l’espoir du Belarus de changer le statu quo, a été annoncée mardi par le ministre lituanien des affaires étrangères, Linas Linkevicius, par le biais d’un post sur Twitter.

Tikhanovskaya a quitté le Belarus après avoir publiquement rejeté le résultat d’une élection “truquée”, qui a donné à Loukachenko plus de 80% des voix, en déposant une plainte pour le recomptage des votes.

Ses enfants avaient quitté le pays avant les élections, pour des raisons de sécurité.

“Aucune vie ne vaut ce qui se passe”, a déclaré Mme Tikhanovskaya dans une vidéo publiée sur Youtube avant son départ pour la Lituanie. “Les enfants sont les choses les plus importantes dans nos vies”, a-t-elle ajouté.

Des protestations massives secouent la capitale, Minsk, depuis dimanche soir, lorsqu’un sondage à la sortie de la télévision d’État a prédit une victoire écrasante de Loukachenko, qui dirige le pays depuis 1994. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale pour demander des élections équitables, et au moins une personne a été laissée morte lors des violents affrontements avec la police.

Tikhanovskaya, qui a remplacé son mari en tant que candidat de l’opposition après son incarcération pendant la période précédant le vote, aurait été en tête dans des dizaines de bureaux de vote à travers le pays. Cependant, la Commission électorale centrale (CEC) du Belarus ne lui a donné que 9,9 % des voix.

Lundi, l’ambassadrice de Lituanie auprès de l’UE, Jovita Neliupsiene, a appelé l’Europe à déclarer que le vote présidentiel du Belarus était une fraude et à soutenir ceux qui “luttent pour le droit de vote”.