7 août 2020

L’Australie demande à Facebook et Google de partager les revenus générés par les actualités

Le gouvernement australien a ordonné à Facebook et Alphabet’s Google de partager les revenus générés par les articles de presse, ce qui s’ajoute à la pression réglementaire et politique mondiale croissante contre les géants du numérique.

Les deux entreprises devront négocier de bonne foi avec les médias traditionnels sur la rémunération, a déclaré vendredi le trésorier Josh Frydenberg. Si aucun accord n’est conclu, il y aura un processus d’arbitrage contraignant et des pénalités pour violation du code pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars australiens (7 millions de dollars) ou 10 % des recettes locales.

Cette initiative vise à corriger ce que le gouvernement considère comme un déséquilibre de pouvoir entre deux des entreprises les plus rentables au monde et une industrie des médias locaux qui perd des emplois en raison de la perte de revenus publicitaires au profit des plateformes numériques. Elle fait suite à des mesures prises ailleurs dans le monde, notamment en France où le régulateur antitrust a ordonné à Google, en avril, de payer les entreprises de médias pour qu’elles affichent des extraits d’articles.