12 août 2020

L’Australie assouplit les règles du Covid-19 ; les événements sportifs reprendront à partir de juillet

Le Premier ministre australien Scott Morrison a annoncé vendredi un nouvel assouplissement des restrictions concernant les coronavirus, notamment en autorisant les stades sportifs pouvant accueillir 40 000 personnes à accueillir des foules allant jusqu’à 10 000 personnes à partir du mois prochain.

S’exprimant après une réunion du Cabinet national, le Premier ministre a déclaré que les changements s’appliqueraient à des événements tels que les matchs sportifs, les concerts et les festivals, bien que les salles ne puissent accueillir que 25 % de leur capacité.

Il a déclaré que les États travaillaient à l’élaboration de règles permettant aux stades de 40 000 places maximum d’accueillir jusqu’à 10 000 personnes à partir de juillet.

“Il faudrait que ce soit un grand espace ouvert. Il faudrait qu’il y ait des sièges à la distance appropriée. Il faudrait qu’il y ait des billets, afin que les gens puissent comprendre qui était présent à cet événement”, a déclaré M. Morrison.

Il a déclaré que les détails des règles pour de tels lieux étaient encore en cours d’élaboration en coopération avec les responsables de la santé dans tout le pays.

M. Morrison a également annoncé d’autres changements au plan de réouverture de l’économie, avec des rassemblements plafonnés à 100 dans le plan, qui seront plutôt régis par la règle des quatre mètres carrés et un programme pilote, afin de ramener les étudiants étrangers en Australie.

“Cela signifie que pour des locaux beaucoup plus grands qui offriront un champ d’action beaucoup plus large. C’est un problème, comme vous le savez, qui a causé un grand chagrin dans toute la communauté”, a-t-il déclaré.

“Je suis sûr que nous apprécierons ce changement bienvenu. S’il s’agit d’un enterrement plus important, il peut accueillir plus de personnes et s’il s’agit d’un événement en plein air, avec des sièges adéquats, il peut accueillir des rassemblements plus importants”, a déclaré le Premier ministre.

Sur l’ouverture des frontières pour les étudiants étrangers, M. Morrison a déclaré : “Nous allons travailler en étroite collaboration avec les États et les territoires, tout d’abord sur une base pilote, pour permettre, dans un cadre très contrôlé, aux étudiants étrangers de venir en Australie, mais uniquement sur la base de plans pré-approuvés pour des établissements particuliers”.

“Je ne dis pas que cela va arriver bientôt. Il y a encore beaucoup de travail à faire et cela doit être mis en place”, a-t-il déclaré.

Dans son discours national de vendredi après-midi, M. Morrison a également critiqué les personnes qui participent à des rassemblements et des manifestations de masse à la suite d’un week-end de manifestations de Black Lives Matter le week-end dernier.

“Cela met en danger non seulement votre propre santé, mais aussi la vie d’autres personnes”, a-t-il déclaré, ajoutant que le fait d’assister à des rassemblements mettait en danger “les moyens de subsistance d’autres Australiens, les entreprises des gens, ce sont les progrès que nous avons pu faire qui sont en danger”.

Des manifestations “Black Lives Matter” ont eu lieu dans plusieurs régions d’Australie, notamment à Sydney, Melbourne et Brisbane, suscitant des inquiétudes quant aux risques sanitaires liés au Covid-19.