15 août 2020

L’armée de l’air pakistanaise effectue des exercices dans la région du Gilgit-Baltistan

Alors que le conflit entre l’Inde et la Chine le long de la ligne de contrôle effective (LAC) au Ladakh n’est toujours pas résolu, le Pakistan effectue des exercices militaires sur sa base aérienne de Qadri à Skardu, dans la région occupée du Gilgit-Baltistan.

Des sources officielles de haut niveau ont indiqué à l’IANS que le chef d’état-major de l’air du Pakistan, le maréchal de l’air Mujahid Anwar Khan, s’est rendu sur la base vendredi pour tenir des réunions importantes et superviser les exercices militaires.

Sa visite intervient au moment où les troupes de l’Armée populaire de libération de la Chine (APL) sont toujours en train de s’affronter avec les soldats indiens le long de l’ALC au Ladakh.

Les spéculations vont bon train au Pakistan et en Chine sur le fait que les deux alliés pourraient attaquer sur deux fronts – le Jammu-et-Cachemire et le Ladakh, respectivement, et occuper simultanément des parties vitales du territoire indien.

Cependant, la radio d’État pakistanaise a affirmé que Khan s’était rendu à la base de la PAF de Qadri à Skardu, dans le Gilgit-Baltistan, samedi et non vendredi. “Le chef des forces aériennes a assisté à diverses activités opérationnelles sur la base, notamment le déploiement rapide d’avions de chasse et d’éléments de soutien au combat. Il a également été informé des travaux de développement en cours sur la base,” a déclaré la radio pakistanaise.

En parlant au personnel de l’armée de l’air, Khan a dit que le Pakistan surveillait les développements géostratégiques dans la région. Le chef des forces aériennes a affirmé que l’Inde faisait des achats militaires massifs.

Depuis plusieurs mois, l’armée pakistanaise ne cesse de violer un cessez-le-feu le long de la ligne de contrôle (LoC) au Jammu & Cachemire.

Des sources officielles à New Delhi ont déclaré que l’Inde est pleinement consciente des exercices militaires du Pakistan dans la région occupée du Gilgit-Baltistan.