15 août 2020

L’Arabie Saoudite triple les impôts et réduit les coûts de 26 milliards de dollars dans le contexte de la pandémie de Covid-19

L’Arabie saoudite a annoncé lundi qu’elle triplerait les taxes sur les produits de base, les portant à 15 %, et qu’elle réduirait les dépenses pour les grands projets d’environ 26 milliards de dollars, alors qu’elle est aux prises avec les conséquences de la pandémie de coronavirus et des faibles prix du pétrole sur son économie.

Les citoyens saoudiens vont également perdre une prime d’indemnité de vie chère qui était en place depuis 2018, selon le ministre des finances du pays.

Malgré les efforts de diversification de l’économie, le royaume continue à dépendre fortement du pétrole pour ses revenus. Le royaume a également perdu des revenus en raison de la suspension des pèlerinages musulmans dans les villes saintes de La Mecque et de Médine, qui étaient fermées aux visiteurs en raison du virus. Les nouvelles mesures sont les plus drastiques jamais prises par un grand producteur de pétrole du Golfe arabe depuis que les prix du pétrole ont chuté de plus de la moitié en mars, ce qui indique que les pays voisins pourraient également chercher à imposer des taxes plus élevées aux résidents cette année.

A lire également : Rahul Bhatia, propriétaire d’Interglobe Enterprises, a laissé tomber Virgin Australia

Le