19 octobre 2020

L’Arabie Saoudite, pays hôte, affirme que la prochaine réunion du G-20 sera virtuelle

L’Arabie saoudite accueillera le sommet des dirigeants du G-20 pratiquement à cause de la pandémie de coronavirus.

Une déclaration du secrétariat du G-20 saoudien a indiqué que le sommet se tiendra en ligne les 21 et 22 novembre plutôt qu’à Riyad.

La déclaration ajoute que la réunion sera présidée par le roi saoudien Salman et que l’accent sera mis sur “la protection des vies et la restauration de la croissance, en s’attaquant aux vulnérabilités découvertes pendant la pandémie et en posant les bases d’un avenir meilleur”.

“Le G-20 a contribué à hauteur de plus de 21 milliards de dollars pour soutenir la production, la distribution et l’accès aux diagnostics, aux thérapies et aux vaccins”, indique la déclaration.

Le groupe des 20 principales économies a également injecté 9 500 milliards d’euros dans le but de protéger l’économie mondiale des effets de la pandémie.

Le groupe a été critiqué pour ne pas avoir pris de mesures cohérentes contre le virus et son impact économique. Les États-Unis, la Chine et la Russie ont choisi de ne pas participer à un effort de collaboration pour développer un vaccin.

Les pays du G-20 ont convenu cette année de suspendre la dette des pays en développement, les gouvernements concentrant leurs dépenses sur des programmes de relance d’urgence afin de dynamiser les systèmes de santé nationaux.