10 août 2020

L’ancien stratège de la Maison Blanche révèle le “plan de guerre” de Trump pour affronter la Chine

L’administration Trump a mis au point un “plan de guerre” pour “affronter” puis “démanteler” le Parti communiste chinois, a déclaré l’ancien stratège en chef de la Maison Blanche Steve Bannon.

Ce “plan de guerre” contre la Chine comprend le soutien des alliés en Inde aux frontières du Tibet occupé par les Chinois, a déclaré Bannon lundi.

“Vous voyez un plan de guerre intégré mis en place pour affronter d’abord et ensuite faire tomber le Parti communiste chinois, pour les mettre au pied du mur”, a-t-il déclaré à Fox News dans une interview.

A VOIR AUSSI : la Chine a raté une occasion historique

Bannon a déclaré que le “genre de conseil de guerre” du président a présenté les “quatre cavaliers de l’apocalypse” – le conseiller à la sécurité nationale, le chef du FBI, le secrétaire d’Etat et le procureur général Barr – contre le Parti communiste chinois.

Le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien, le directeur du FBI Christopher Wray et le procureur général William Barr ont prononcé trois grands discours au cours des trois dernières semaines. Le secrétaire d’État Mike Pompeo doit prononcer un discours sur la Chine dans le courant de la semaine.

“Ces quatre personnes ont élaboré un plan de guerre intégré et cohérent pour affronter le parti communiste chinois sur la guerre technologique et de l’information et la guerre économique, puis, avec nos alliés, commencer à ouvrir la mer de Chine méridionale et soutenir nos alliés en Inde à la frontière du Tibet occupé par les Chinois”, a-t-il déclaré.

Le président Donald Trump, a-t-il déclaré, a un “plan cohérent” contre le parti communiste chinois.

“J’aimerais que le secrétaire au Trésor s’y joigne et que le Trésor commence à faire tomber le marteau. Mais vous avez vu un plan de guerre cohérent. Je pense qu’il vous faut juste obtenir le même niveau de cohérence sur le virus chinois qui est ici, le virus du PCC qui est arrivé aux États-Unis”, a-t-il affirmé.