14 août 2020

L’ancien Premier ministre malaisien Najib Razak est condamné à 12 ans de prison dans l’affaire 1MDB

Un tribunal malaisien a condamné l’ancien premier ministre Najib Razak à 12 ans de prison après l’avoir déclaré coupable dans le premier d’une série de procès liés à la 1MDB.

Najib a été reconnu coupable mardi des sept chefs d’accusation dans l’affaire concernant 42 millions de ringgit (10 millions de dollars) de fonds déposés sur ses comptes personnels par une ancienne unité de la 1MDB. Son avocat a déclaré qu’un appel contre le jugement est une certitude, tout en cherchant à le maintenir hors de prison pendant la procédure d’appel.

Le juge de la Haute Cour Mohd Nazlan Mohd Ghazali l’a condamné à 12 ans de prison pour un chef d’abus de pouvoir, ainsi qu’à 10 ans chacun pour trois chefs d’accusation de blanchiment d’argent et trois chefs d’accusation d’abus de confiance, à purger simultanément. Il doit également payer une amende de 210 millions de ringgit. Le juge a déclaré à la cour qu’il a estimé que “la défense n’a pas réussi à réfuter la présomption selon la prépondérance des probabilités ou à soulever un doute raisonnable sur l’accusation portée contre l’accusé” alors qu’il rendait son jugement sur l’accusation d’abus de pouvoir. Le verdict intervient quelques jours après que la Malaisie ait résolu les pourparlers de règlement avec le groupe Goldman Sachs Inc. concernant le rôle de la banque dans la collecte de fonds pour la 1MDB à l’époque où Najib était premier ministre.