12 août 2020

L’ancien Premier ministre de Pak Abbasi et le ministre des chemins de fer Rashid testés positifs pour le Covid-19

L’ancien premier ministre du Pakistan, Shahid Khaqan Abbasi, et le ministre des chemins de fer en exercice, Sheikh Rashid Ahmad, ont été testés positifs au coronavirus lundi.

Maryam Aurangzeb, porte-parole de la Ligue musulmane du Pakistan-Nawaz (PML-N), a confirmé que M. Abbasi, 61 ans, était infecté par le virus.

M. Abbasi, qui est le premier vice-président de la PML-N, a été premier ministre d’août 2017 à mai 2018 après que le chef de son parti, Nawaz Sharif, ait été destitué par une décision de justice dans une affaire de corruption. Il s’est isolé chez lui après avoir reçu lundi un rapport positif au test Covid-19, ont déclaré les responsables de son parti.

Le chef de la PML-N, Shehbaz Sharif, a souhaité à Abbasi un prompt rétablissement.

Le ministre des chemins de fer Sheikh Rashid Ahmad a été testé positif pour le nouveau coronavirus, selon une déclaration de son bureau.

A lire également : Coronavirus en direct : enquête de porte-à-porte, le gouvernement en parle aux citoyens

“Sheikh Rashid a été testé positif pour le Covid-19”, selon la déclaration, ajoutant qu’il s’est isolé et restera en quarantaine pendant deux semaines selon les conseils des médecins.

Le leader du Parti du peuple pakistanais (PPP) et ancien ministre provincial, Sharjeel Memon, a été testé positif au coronavirus dimanche.

Le législateur provincial du Pakistan Tehreek-e-Insaf, Chaudhry Ali Akhtar, a également été testé positif pour le virus, a déclaré son porte-parole.

Le porte-parole a partagé que l’Akhtar était en isolement chez lui et s’était fait tester après avoir montré des symptômes du virus. Le Akhtar a été élu lors des élections de 2018 au sein de l’Assemblée du Pendjab, à Faisalabad III.

Au moins quatre législateurs, dont un ministre provincial, sont morts des suites d’un coronavirus au Pakistan.

Cinq personnes, dont deux officiers, du ministère pakistanais des Affaires étrangères ont été testées positives pour le coronavirus, a déclaré dimanche la porte-parole du ministère, Aisha Farooqui, ajoutant que les cas sont apparus au bureau au cours de la semaine dernière.

Les cas de coronavirus au Pakistan ont franchi le cap des 100 000 cas dimanche et l’infection se propage rapidement dans le pays.