15 août 2020

L’ancien fondateur du mouvement 5 étoiles lance la fête “Italexit” dans un contexte de sentiments anti-européens croissants en Italie

Le sénateur italien Gianluigi Paragone a lancé “Italexit”, un parti qui vise à sortir l’Italie de l’Union européenne.

Cette annonce intervient alors que le pays s’efforce de relancer son économie touchée par le coronavirus. “Nous ne pouvons plus être victimes de chantage de la part de pays qui portent atteinte au grand prestige de l’Italie”, a déclaré M. Paragone, ajoutant que seul un “État réellement souverain”, comme la Grande-Bretagne, peut faire face à la crise économique.

Au début de ce mois, les chefs de l’opposition, dont Matteo Salvini de la Ligue d’extrême droite, ont défilé à Rome avec des centaines de manifestants pour exiger la démission du gouvernement dans un contexte de récession causée par la pandémie.

Mardi, l’UE a conclu un accord pour lancer un fonds de relance économique d’une valeur de 750 milliards d’euros. Le Premier ministre Giuseppe Conte a déclaré que 28 % de ce fonds serait destiné à l’Italie, sous la forme d’un mélange de subventions et de prêts susceptibles de “changer le visage du pays”.

Paragone a quitté le Mouvement 5 étoiles après avoir formé un gouvernement avec le Parti démocratique pro-européen l’année dernière. “Les autres veulent changer l’Europe, nous voulons démissionner”, a déclaré Paragone après la conclusion de l’accord avec l’UE.