14 août 2020

L’ancien conseiller en chef de l’espace russe arrêté pour trahison

Les forces de sécurité russes ont arrêté Ivan Safronov, un ancien journaliste qui travaille comme conseiller politique auprès du directeur de l’agence spatiale russe Roscosmos, pour trahison.

Safronov a couvert les affaires militaires, le commerce des armes et les affaires gouvernementales. Il est accusé d’avoir transmis des secrets militaires à une agence de renseignement en République tchèque alors qu’il travaillait comme correspondant du grand quotidien économique russe Kommersant. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à 20 ans de prison.

“Safronov, qui exécute des tâches pour l’un des services de renseignement des pays de l’OTAN, a recueilli et remis à son représentant des secrets d’État et des informations sur la coopération militaro-technique et sur la défense et la sécurité de la Fédération de Russie”, a déclaré le Service fédéral de sécurité de Russie dans un communiqué.

Les journalistes se sont rassemblés devant le bâtiment du FSB pour protester contre l’arrestation de M. Safronov, disant qu’il avait été arrêté pour son journalisme indépendant. Plusieurs manifestants ont été arrêtés.

Le père de Safronov était également journaliste d’investigation à Kommersant. Il est mort en 2007 après être tombé d’une fenêtre. Les enquêteurs ont déclaré qu’il s’agissait d’un suicide, mais certains de ses collègues pensent qu’il a pu être tué, car il travaillait sur une histoire sensible concernant les ventes d’armes russes à l’Iran et à la Syrie.