24 octobre 2020

L’aéroport de Bruxelles va rejoindre le réseau de prédédouanement américain

L’aéroport de Bruxelles va bénéficier d’une facilité de pré-dédouanement américaine, a révélé mercredi le ministre belge des finances Alexander De Croo.

Le prédédouanement accélère le flux de passagers car il permet d’accomplir les formalités de douane et d’immigration avant que les passagers ne montent à bord de leur vol vers les États-Unis. Bruxelles serait le troisième aéroport européen à bénéficier d’une telle facilité, les deux autres étant les aéroports irlandais de Dublin et Shannon.

Cela donnera à Bruxelles un avantage lorsqu’il s’agira d’attirer des passagers, car l’entrée aux États-Unis est lente en raison de procédures complexes. Les passagers qui ont passé le prédédouanement à Bruxelles seront traités comme des passagers nationaux lorsqu’ils atterriront aux États-Unis.

Le concept d’un centre de prédédouanement américain à Bruxelles a été discuté pour la première fois en 2017. Selon l’accord, qui a été signé la semaine dernière, 30 douaniers américains travailleront depuis l’aéroport de Bruxelles.

La date de début n’a pas encore été annoncée, en raison de l’incertitude causée par les restrictions gouvernementales sur les coronavirus.