8 août 2020

L’administrateur de Virgin Australia choisit Bain Capital et Cyrus comme soumissionnaires finaux

L’administrateur de Virgin Australia Holdings Ltd (VAH.AX) a déclaré mardi qu’il avait sélectionné Bain Capital et Cyrus Capital Partners comme les derniers soumissionnaires pour la deuxième plus grande compagnie aérienne du pays.

Parmi les autres qui ont déposé des propositions, citons BGH Capital, Indigo Partners et Brookfield Asset Management, comme l’avait déjà signalé Reuters.

Virgin devait près de 7 milliards de dollars australiens (4,76 milliards de dollars) à ses créanciers lorsqu’elle est entrée sous administration volontaire en avril, ses difficultés financières de longue date ayant été exacerbées par la pandémie de coronavirus.

A lire également : IndiGo affiche une perte de 1 289 roupies avant impôts au quatrième trimestre, dans le contexte du blocage de Covid-19

La prochaine étape pour les parties figurant sur la liste finale comprendra un engagement plus poussé avec les parties prenantes et les financiers de l’aviation, qui chercheront à conclure des accords sur les conditions futures avant de recevoir des offres contraignantes, a déclaré Deloitte.

Le vif intérêt porté à Virgin à un moment où le marché mondial de l’aviation est en grande partie au sol montre l’attrait de longue date du marché intérieur australien, un duopole entre Qantas Airways Ltd (QAN.AX) et Virgin.

Bain, qui possède Trans Maldivian Airways, est conseillé sur son offre Virgin par Jayne Hrdlicka, l’ancien directeur de Jetstar, la compagnie aérienne à bas prix de Qantas.

Cyrus était un investisseur dans Virgin America aux côtés du fondateur de Virgin, Richard Branson, avant sa vente à Alaska Airlines. Cyrus a également investi dans le transporteur britannique Flybe, qui s’est effondré, avec Virgin Atlantic.