14 août 2020

La Suisse restreint l’entrée de 29 pays pour empêcher la résurgence du Covid-19

Les voyageurs en provenance de 29 pays devront, à partir du 6 juillet, se faire enregistrer auprès des autorités et s’isoler pour éviter une résurgence du coronavirus, a déclaré le gouvernement jeudi.

La liste comprend les États-Unis, la Suède, le Brésil et la Russie, qui ont été désignés comme pays à haut risque d’infection.

Les visiteurs qui ont passé du temps dans les pays cités au cours des 14 jours précédents doivent en informer les autorités suisses dès leur arrivée, puis être mis en quarantaine pendant 10 jours, a déclaré le gouvernement.

La liste des pays touchés comprend également l’Argentine, le Chili, la Colombie, l’Arabie Saoudite, l’Afrique du Sud et la Serbie. La liste sera continuellement révisée, a déclaré le gouvernement.

En Suisse, le nombre d’infections a commencé à augmenter ces derniers jours, suscitant des inquiétudes quant à une deuxième vague de Covid-19, mais ses frontières avec l’Italie, l’Autriche, l’Allemagne et la France sont actuellement ouvertes.

Le pays, qui a levé bon nombre de ses restrictions, notamment la réouverture des écoles et des magasins, a enregistré jusqu’à présent 31 967 tests positifs pour le Covid-19, tandis que 1 686 personnes sont mortes pendant l’épidémie.

La Suisse fait partie de l’espace Schengen, qui compte 26 pays et qui ne connaît normalement pas de contrôles aux frontières. Les déplacements sans restriction ont été autorisés entre la Suisse et tous les autres membres de l’espace Schengen, à l’exception de la Suède qui figure sur la liste du gouvernement.