25 octobre 2020

La réunion du parti au pouvoir au Népal pour décider de l’avenir du PM reporté en raison des inondations

Une réunion cruciale du parti communiste au pouvoir au Népal pour décider de l’avenir politique du Premier ministre en difficulté K P Sharma Oli a été reportée une fois de plus vendredi, cette fois-ci d’une semaine, en raison des inondations dans le pays, alors que des appels à sa démission ont été lancés à propos de son style de fonctionnement et de déclarations anti-Inde.

La réunion du puissant Comité permanent du Parti communiste népalais, composé de 45 membres, devait se tenir vendredi.

La réunion a été annulée car le parti est engagé dans la réalisation de travaux de sauvetage et de secours, et dans la minimisation de nouvelles pertes dues aux glissements de terrain et aux inondations dans tout le pays, a déclaré le journal My Republica, citant le porte-parole du NCP, Narayan Kaji Shrestha.

Au moins deux personnes, dont un enfant, ont été tuées, tandis que 18 autres ont disparu, plusieurs maisons ayant été emportées par les inondations provoquées par les pluies incessantes qui se sont abattues jeudi sur le district de Sindhupalchowk au Népal.

C’est la cinquième fois que la réunion du PCN est reportée. Mercredi, la réunion a été reportée à vendredi.

Les principaux dirigeants du PCN, dont l’ancien Premier ministre Pushpa Kamal Dahal “Prachanda”, ont exigé la démission du Premier ministre Oli, déclarant que ses récentes remarques anti-indiennes n’étaient “ni politiquement correctes ni diplomatiquement appropriées”.

Les différences entre les deux factions du PCN – l’une dirigée par Oli et l’autre par le président exécutif du parti, “Prachanda” – sur la question du partage du pouvoir se sont récemment intensifiées après que le premier ministre a décidé unilatéralement de proroger la session budgétaire du Parlement.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).