21 octobre 2020

La Lufthansa et le gouvernement allemand s’accordent sur un plan de sauvetage en pleine crise du secteur des voyages : Rapport

Le gouvernement allemand et la direction du transporteur phare Lufthansa, qui a été durement touché par la pandémie de coronavirus, sont parvenus à un accord sur une aide d’État de plusieurs milliards d’euros, a indiqué une source proche du dossier.

L’accord doit encore être approuvé par le comité directeur du fonds de sauvetage allemand contre les coronavirus, qui devrait se réunir lundi, ainsi que par les conseils d’administration de la Lufthansa et la Commission européenne.

Le gouvernement allemand a refusé de commenter. Un porte-parole de la Lufthansa a refusé de commenter.

Le transporteur a déclaré la semaine dernière qu’il était en pourparlers avancés sur un accord qui impliquerait que le gouvernement prenne deux sièges au sein de son conseil de surveillance, mais qu’il n’exercerait pleinement ses droits de vote que dans des circonstances exceptionnelles, comme pour protéger l’entreprise contre une prise de contrôle.

La Lufthansa est en pourparlers avec Berlin depuis des semaines au sujet de l’aide qui lui permettrait de faire face à ce qui devrait être une longue période d’effondrement des voyages, mais elle se dispute sur le degré de contrôle à exercer en échange de l’aide.

Des concurrents tels que le groupe franco-néerlandais Air France-KLM et les transporteurs américains American Airlines, United Airlines et Delta Air Lines ont également sollicité des aides d’État.

Lufthansa a déclaré qu’elle s’attendait à ce que les conditions de l’accord incluent la renonciation aux futurs paiements de dividendes et la limitation des salaires des dirigeants. Le plan comprend un prêt de 3 milliards d’euros (3,27 milliards de dollars) de la banque KfW soutenue par l’État, l’Allemagne prenant une participation de 20 % dans Lufthansa et une obligation convertible, qui pourrait être échangée contre une participation supplémentaire de 5 %.

L’agence de presse allemande dpa a déjà annoncé qu’un accord avait été conclu.