20 septembre 2020

La licorne chinoise ByteDance va déplacer le QG de Pékin à Londres : Rapport

La licorne chinoise ByteDance, propriétaire de la populaire application de partage de vidéos TikTok, a reçu l’approbation du gouvernement britannique pour déplacer son siège de Pékin à Londres, Le soleil a rapporté le journal.

Une annonce officielle des fondateurs de ByteDance sur l’installation à Londres est attendue prochainement, a indiqué le rapport dimanche. Bien qu’il n’y ait pas encore de mot officiel sur l’accord, le journal a déclaré que l’accord pourrait voir le fondateur de ByteDance Zhang Yiming et le créateur de TikTok Alex Zhu se relocaliser à Londres.

Le mois dernier, Le Sunday Times a indiqué qu’après des mois de négociations avec le ministère britannique du commerce international et des représentants du gouvernement, ByteDance a interrompu les pourparlers sur l’ouverture d’un siège mondial à Londres en raison du “contexte géopolitique plus large”.

Ce rapport qui cite une source est paru à peine une semaine après que le gouvernement britannique ait annoncé l’interdiction de l’achat de nouveaux kits Huawei pour la 5G à partir de l’année prochaine et a déclaré que les équipements du géant chinois des télécommunications seront complètement retirés des réseaux 5G d’ici la fin 2027.

Cependant, Le soleil Selon un article de journal, les ministres du gouvernement britannique ont trouvé “absurde” de dire non à une grande entreprise qui veut venir en Grande-Bretagne.

A lire également : Microsoft s’approche du grand pari sur TikTok après un accord risqué sur LinkedIn

Cette nouvelle intervient alors que Microsoft est en discussion avec ByteDance pour le rachat des activités de TikTok aux États-Unis.

Des rapports antérieurs ont suggéré que les pourparlers ont été interrompus après que le président américain Donald Trump ait menacé d’interdire TikTok dans le pays pour des raisons de sécurité.

TikTok a été confronté à des allégations selon lesquelles il pourrait partager des données d’utilisateurs avec le gouvernement chinois. L’entreprise a nié ces allégations.

Suite à une conversation entre le PDG de Microsoft, Satya Nadella, et le président américain, Microsoft a déclaré qu’elle était prête à poursuivre les discussions pour explorer l’achat de TikTok aux États-Unis.

Microsoft espère terminer la discussion d’ici le 15 septembre.