22 septembre 2020

La Hongrie va renforcer ses restrictions de voyage à partir de septembre

Le gouvernement hongrois conseille aux citoyens d’éviter de voyager à l’étranger dès le début du mois prochain, et prévoit d’introduire des mesures plus strictes dans le pays, afin de garder sous contrôle le nombre d’infections COVID-19.

“La situation en Europe se détériore, et stagne au mieux dans certains pays”, a déclaré Gergely Gulyas, le chef du cabinet du Premier ministre, lors d’un point de presse mercredi.

Il a ajouté qu'”aucun assouplissement des restrictions existantes n’est possible. Étant donné que le nombre de cas dans la plupart des pays est en augmentation, des règles plus strictes seront nécessaires”.

La proposition des nouvelles mesures, qui visent à garantir une réouverture sûre des écoles, sera présentée lors de la réunion du cabinet de la semaine prochaine, car la situation épidémiologique se détériore dans plusieurs pays européens.

Le Premier ministre du pays, Viktor Orban, a déclaré vendredi à l’émission “Good morning, Hungary” de la radio Kossuth que bien qu’il ne puisse pas intervenir dans les projets de vacances des citoyens, il demande à tous “de ne pas réserver ou organiser des voyages dans le sud au-delà de septembre, de ne pas envisager de vacances car elles seraient contraires aux mesures de protection des frontières qui seront mises en œuvre”.

La réglementation actuelle prévoit que les personnes revenant de pays où le taux d’infection est élevé doivent se mettre en quarantaine pendant deux semaines, à moins qu’elles ne fournissent deux résultats de tests négatifs.

Au moment de la publication, la Hongrie a signalé 5 155 cas de COVID-19 et 613 décès.