20 septembre 2020

La Hongrie signe un accord de 2 milliards d’euros avec l’entreprise allemande Rheinmetall pour moderniser son matériel militaire

La Hongrie a signé un contrat de 2 milliards d’euros avec la société de défense allemande Rheinmetall AG pour moderniser son matériel militaire, a déclaré le gouvernement dans un communiqué mercredi.

Dans le cadre de ce nouvel accord, la Hongrie achètera 218 véhicules de combat Lynx KF41, afin de remplir ses obligations envers l’OTAN, devenant ainsi le premier pays membre de l’OTAN et de l’UE à commander le véhicule de combat d’infanterie Lynx (IFV).

L’accord contractuel avec la société de Düsseldorf a été signé à Budapest et prévoit que 46 des 218 VCI seront construits en Allemagne, ainsi que neuf véhicules de dépannage blindés Buffalo, qui seront livrés début 2023, tandis que tous les autres seront construits en Hongrie.

“Non seulement ce déménagement place la Hongrie à l’avant-garde de la technologie de l’armée européenne. Elle réaffirme l’engagement du gouvernement hongrois à être un partenaire fiable et plus efficace militairement de ses alliés de l’OTAN, une politique qu’il poursuit avec une énergie systématique”, a déclaré Armin Papperger, le président du conseil d’administration de Rheinmetall AG.