22 septembre 2020

La France peine à administrer suffisamment de tests COVID alors que la demande augmente

Les médecins français ont condamné la stratégie du gouvernement en matière de coronavirus après avoir été confrontés à une pénurie de tests COVID-19 dans un contexte de nouvelle hausse des infections.

La raison de cette pénurie est que de nombreux laboratoires d’analyse sont fermés pour l’été et que le personnel est en vacances. Le gouvernement a déclaré qu’il pouvait tester jusqu’à 700 000 personnes par semaine, et a atteint un record de 581 000 tests la semaine dernière.

Cependant, le nombre d’infections augmente deux fois plus vite que la croissance des taux de tests, selon les données officielles. Fixer un rendez-vous pour un test et obtenir les résultats peut prendre une semaine ou plus.

Les experts ont critiqué la “stratégie française que même le groupe consultatif du gouvernement sur les virus a qualifiée cette semaine de désorganisée et “insuffisante””.

“Il n’y a tout simplement pas assez de monde”, a déclaré le médecin des services d’urgence Christophe Prudhomme, et a exhorté les agences régionales de santé “à organiser les tests afin que ce ne soit pas le citoyen qui doive prendre son téléphone et essayer d’appeler sept ou huit laboratoires afin d’obtenir un rendez-vous qui n’aura lieu que la semaine prochaine”.

“Le virus n’a pas du tout disparu. La contamination se poursuit et s’amplifie dans certaines régions. Nous devons adapter la stratégie de dépistage à cette évolution”, a déclaré François Blanchecotte, président de l’Union des biologistes médicaux.

La France a déjà perdu plus de 30 000 vies à cause de la pandémie.