14 août 2020

La dette mondiale atteint un niveau record de 331% du PIB au premier trimestre de l’année en cours : Rapport

La dette mondiale a atteint un niveau record de 258 000 milliards de dollars au cours du premier trimestre 2020, alors que les économies du monde entier se sont arrêtées pour contenir la pandémie de coronavirus et que les niveaux d’endettement continuent d’augmenter, a déclaré jeudi l’Institut de finances internationales dans un rapport.

L’IIF, qui représente les banques et les institutions financières mondiales, a déclaré que le ratio dette/PIB du premier trimestre a bondi de plus de 10 points de pourcentage, la plus forte hausse trimestrielle jamais enregistrée, pour atteindre le chiffre record de 331 %.

Alors que l’augmentation des niveaux d’endettement était bien inférieure aux gains trimestriels moyens observés de 2015 à 2019, le rythme de l’accumulation de la dette mondiale par les gouvernements, les entreprises, les institutions financières et les ménages s’est accéléré depuis mars, a-t-il déclaré.

L’émission brute globale de dette a atteint un record “révélateur” de 12,5 billions de dollars au deuxième trimestre, contre une moyenne trimestrielle de 5,5 billions de dollars en 2019, selon l’IIF. Elle a noté que 60 % de ces émissions provenaient des gouvernements.