6 août 2020

La Belgique renforce les restrictions relatives à la COVID-19 alors que les infections augmentent

La première ministre belge Sophie Wilmes a annoncé jeudi que le pays mettra en place de nouvelles restrictions, afin de contenir une augmentation des cas de COVID-19.

“Depuis la semaine dernière, le taux moyen d’infection a considérablement augmenté. Le taux de reproduction est également passé au-dessus de 1 depuis la semaine dernière. Cela indique que l’épidémie reprend de plus belle”, a déclaré M. Wilmes lors d’une conférence de presse, ajoutant que les infections touchent surtout les personnes âgées de 20 à 30 ans.

Les nouvelles mesures ont été décidées par le Conseil national de sécurité du pays (NCS) et seront introduites à partir du 25 juillet. Selon les nouvelles restrictions, les gens devront porter un masque facial à l’intérieur des magasins, dans les rues commerçantes très fréquentées, les marchés en plein air et autres zones très fréquentées.

Les bars, cafés et restaurants devront conserver les coordonnées ou le numéro de téléphone des clients, au cas où ils devraient les contacter pour retracer les infections, les informations devant être détruites après 14 jours.

Les personnes revenant de vacances devront remplir un formulaire pour avertir les autorités belges 28 heures avant leur arrivée.

Le NCS a également retardé le lancement de la cinquième phase du plan de sortie de Coronavirus, ce qui signifie que les foires et salons n’ouvriront pas le 1er août, comme prévu initialement.

Les maires sont autorisés à introduire des mesures plus strictes dans les municipalités en fonction de la situation épidémiologique, afin de lutter plus énergiquement contre les foyers locaux.

Au moment de la publication, la Belgique a enregistré plus de 64 800 cas et 9 812 décès, alors que jeudi seulement, le pays a fait état de 369 nouvelles infections.