La Banque mondiale approuve un prêt d’un milliard de dollars à l’Inde dans le contexte d’une épidémie de coronavirus

La Banque mondiale approuve un prêt d’un milliard de dollars à l’Inde dans le contexte d’une épidémie de coronavirus

Non Par Charles Foucault

Vendredi, la Banque mondiale a annoncé un financement d’un milliard de dollars pour le secteur social en Inde. Cet argent servira à atténuer la crise économique et humanitaire à laquelle sont confrontés les travailleurs non syndiqués et les travailleurs migrants touchés par la pandémie de Covid-19.

Cela porte à 2 milliards de dollars l’engagement total de la Banque mondiale dans l’intervention d’urgence de Covid-19 en Inde.

Une aide d’un milliard de dollars a été annoncée le mois dernier pour soutenir le secteur de la santé en Inde.

A VOIR AUSSI : La crise de Covid-19 : Les Etats pressent le PM Modi de prolonger le verrouillage mais d’assouplir les normes

Le nouveau soutien sera financé en deux phases : une allocation immédiate de 750 millions de dollars pour l’exercice 2021 (FY21) et une deuxième tranche de 250 millions de dollars qui sera mise à disposition pour l’exercice 22, a déclaré l’agence multilatérale.

La première phase de l’opération sera mise en œuvre par le Pradhan Mantri Garib Kalyan Yojana. Elle devrait permettre d’augmenter immédiatement les transferts d’argent et les prestations alimentaires en utilisant un ensemble de plateformes et de programmes nationaux préexistants tels que le système de distribution publique et le transfert direct de prestations.

Dans la deuxième phase, le programme approfondira le paquet de protection sociale, dans lequel des prestations supplémentaires en espèces et en nature basées sur les besoins locaux seront étendues par le biais des États et des systèmes de prestation de protection sociale portables.


A lire également : Made in India, for and by Indians, dit Reliance Industries sur la question des droits

“La réponse à la pandémie de Covid-19 a exigé des gouvernements qu’ils introduisent une distanciation sociale et un verrouillage sans précédent – en particulier dans le secteur informel. L’Inde n’a pas fait exception à cette tendance”, a déclaré Junaid Ahmad, directeur national de la Banque mondiale en Inde, dans un webinaire.

Sur cet engagement d’un milliard de dollars, 550 millions seront financés par un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) – la branche de la Banque mondiale chargée des prêts concessionnels – et 200 millions seront un prêt de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), avec une échéance finale de 18,5 ans, y compris un délai de grâce de cinq ans.

Les 250 millions de dollars restants seront mis à disposition après le 30 juin 2020, et seront accordés aux conditions habituelles de la BIRD. Le programme sera mis en œuvre par le ministère des finances.