18 septembre 2020

La BAD prête 1,5 milliard de dollars à la Thaïlande pour l’aider dans sa lutte contre les coronavirus

La Banque asiatique de développement a annoncé mardi qu’elle accordera un prêt de 1,5 milliard de dollars à la Thaïlande pour l’aider à faire face à la pandémie de coronavirus.

Le cabinet thaïlandais a approuvé le plan d’emprunt lors de sa réunion hebdomadaire, a annoncé séparément la porte-parole adjointe du gouvernement, Ratchada Thanadirek. L’accord de prêt devrait être signé par les représentants de la banque multilatérale et du ministère des finances thaïlandais d’ici la fin du mois.

Le prêt est accordé dans le cadre du programme COVID-19 de la BAD, intitulé “Active Response and Expenditure Support Program”.

Elle contribuera à restaurer la croissance et à préparer le terrain pour des opérations ciblées du secteur privé par la BAD afin de soutenir le redressement du gouvernement après la COVID-19, notamment dans des domaines prioritaires tels que l’infrastructure, le commerce et le financement de la chaîne d’approvisionnement, a déclaré la banque dans un communiqué.

L’intérêt sur le prêt est fixé au taux LIBOR à six mois plus 0,5 %. En outre, la Thaïlande doit payer une commission d’engagement de 0,15 % par an, qui bloque les conditions de prêt tant qu’il reste des fonds non déboursés.

“L’emprunt fait partie du programme de 1,9 trillion de baht (61,1 milliards de dollars) approuvé précédemment pour stimuler l’économie thaïlandaise, a déclaré M. Ratchada. Le ministère des finances prévoit que le marché monétaire local sera plus volatile dans un avenir proche. Les entreprises locales emprunteront beaucoup plus pour consolider leur situation ; en attendant, le gouvernement devra également prendre des mesures pour relancer l’économie locale”.

Elle a déclaré que le ratio de la dette en devises étrangères du gouvernement par rapport à la dette publique totale est encore faible. Par conséquent, le ministère des finances a proposé ce plan afin que le gouvernement ne tarisse pas la réserve d’argent local et la laisse plutôt au secteur privé qui a besoin de liquidités.

La BAD a déclaré qu’elle prévoit que l’économie thaïlandaise se contractera de 6,5 % en 2020, par rapport à sa projection de 3,0 % de croissance de décembre 2019.

La BAD s’est engagée à fournir un soutien opportun à la Thaïlande et à aider à réduire les impacts sociaux et économiques de la pandémie sur le pays, a déclaré le président de la BAD, Masatsugu Asakawa, dans le communiqué de la banque.

Notre soutien budgétaire contribuera à financer les mesures d’aide du gouvernement, qui visent à mieux préparer le système de soins de santé du pays à d’éventuelles futures vagues de COVID-19, à protéger les personnes vulnérables, à soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) des secteurs les plus touchés par l’épidémie, tels que le tourisme et l’industrie manufacturière, et à stimuler l’économie dans son ensemble.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).